Covid-19 : les tests PCR positifs sont désormais analysés une deuxième fois pour détecter les variants du virus

Le laboratoire Eurofins Biomnis a développé un nouveau kit de criblage, qui permettra d'analyser jusqu'à 50 000 tests PCR positifs par jour.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un soignant organise des échantillons de tests PCR Covid-19 dans un centre de dépistage de Covid-19 à Nantes, le 18 janvier 2021. (LOIC VENANCE / AFP)

Un nouveau kit de criblage qui permet de repérer le variant anglais mais aussi les variants sud-africain et brésilien du coronavirus a été approuvé par l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament), révèle franceinfo mardi 25 janvier. Selon nos informations, c'est le laboratoire français Eurofins Biomnis qui l'a développé. C'est dans ce laboratoire, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), que les tests PCR positifs vont converger. Le site peut en analyser jusqu'à 50 000 par jour.

>> Suivez en direct toute l'actualité du Covid-19 sur franceinfo

Depuis samedi 23 janvier, les tests PCR positifs doivent être analysés une deuxième fois afin de détecter les nouveaux variants du virus, indique une note de la direction générale de la santé (DGS). Le gouvernement s'organise donc pour traquer les nouveaux variants en mettant en place ce nouveau dispositif pour repérer systématiquement ces variants.

La note de la DGS a été adressée aux médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes et techniciens de laboratoire. La direction générale de la santé les informe que désormais, tous les tests PCR positifs doivent être envoyés vers ce laboratoire pour détecter la présence de variants. Cette deuxième analyse systématique des tests positifs donnera une photographie quotidienne de la présence des variants du Sars-Cov2.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.