Covid-19 : les pèlerins musulmans vaccinés vont à nouveau pouvoir se rendre à La Mecque, annonce l'Arabie saoudite

Le royaume gardait ses frontières fermées depuis mars 2020 pour se protéger de la pandémie.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des pèlerins musulmans réunis autour de la Kaaba à La Mecque lors du Hadj, le grand pèlerinage annuel dans la ville sainte, le 22 juillet 2021. (AFP)

Fermées depuis mars 2020 et le début de la pandémie de Covid-19, les frontières de l'Arabie saoudite vont se rouvrir aux pèlerins étrangers souhaitant se rendre à La Mecque, a annoncé l'agence de presse saoudienne officielle dimanche 8 août. Les demandes seront ouvertes lundi, à condition d'être vacciné.

Cette réouverture concernera dans un premier temps le petit pèlerinage, l'Omra, que les musulmans peuvent accomplir tout au long de l'année. Il attire chaque année des millions de visiteurs étrangers. Deux millions de visiteurs seront autorisés chaque mois, promettent les autorités saoudiennes.

Le Hadj, grand pèlerinage qui a lieu à des dates spécifiques, a eu lieu en juillet et était réservé cette année à 60 000 résidents vaccinés du pays.

Les vaccins administrés en France seront reconnus

Les pèlerins étrangers devront notamment avoir reçu toutes les doses nécessaires d'un vaccin contre le Covid-19 reconnu par l'Arabie saoudite (c'est le cas des quatre vaccins proposés en France). 

Les autorités sont en train d'établir une liste des pays autorisés, et de se pencher sur des mesures à mettre en place pays par pays, ajoute l'agence saoudienne.

Depuis le début de la pandémie, l'Arabie saoudite a officiellement enregistré plus de 531 000 cas de Covid-19 et plus de 8 300 décès. Plus de 28% de sa population est entièrement vaccinée, selon l'université américaine Johns Hopkins. La vaccination y est désormais obligatoire pour entrer dans les établissements publics et privés, y compris les établissements scolaires et les lieux de divertissement, ainsi que pour utiliser les transports publics.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.