Covid-19 : les hôpitaux craignent d’être submergés par le nombre de patients

Dans les services de réanimation, la situation est de plus en plus critique. Certains hôpitaux doivent de nouveau transférer des patients Covid.

France 2

À Marseille (Bouches-du-Rhône), une ambulance transporte un patient de 69 ans atteint d’une forme grave du Covid-19. Il arrive de l’hôpital d’Antibes (Alpes-Maritimes) qui est saturé. Une impression de déjà vu pour les soignants dont certains craignent déjà d’être submergés par le nombre de patients. On est plein, déjà”, indique Emmanuel Cantais, chef du service de réanimation de l’hôpital Saint-Joseph. Dans cet établissement, les admissions en réanimation de patients infectés par le Covid-19 sont redevenues quotidiennes.

“Il faut passer en mode Covid

On est déjà très haut en saturation dans les régions”, informe Damien Mascret, journaliste France Télévisions sur le plateau du 20 Heures. Que se passe-t-il lorsque l’on dépasse 100% de saturation dans tous les services de réanimation ? Il faut passer en mode Covid, c’est-à-dire ouvrir de nouveaux lits, réaffecter du personnel, aménager des transferts”, énumère celui qui est aussi médecin. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un malade du Covid-19 dans le service pneumologie de l\'hôpital de Carcassonne (Aude), le 1er décembre 2020.
Un malade du Covid-19 dans le service pneumologie de l'hôpital de Carcassonne (Aude), le 1er décembre 2020. (IDRISS BIGOU-GILLES / HANS LUCAS / AFP)