Covid-19 : les gymnases et les piscines pourront rester ouverts aux mineurs en clubs

Dans un premier temps, le ministre de la Santé avait annoncé que ces équipements seraient fermés dans les zones d'alerte renforcée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un tournoi de badminton à Oullins, près de Lyon, le 23 septembre 2017. (ROMAIN BIARD / AFP)

Les gymnases et les piscines pourront rester ouverts aux mineurs qui pratiquent le sport en clubs et associations, a fait savoir le ministère des Sports à l'AFP, vendredi 25 septembre, à l'issue d'une réunion avec les acteurs du monde sportif. Mercredi soir, le ministre de la Santé avait d'abord annoncé qu'en zone d'alerte renforcée (Paris et sa petite couronne, Lille, Toulouse, Saint-Etienne, Rennes, Rouen, Grenoble, Montpellier, Bordeaux, Lyon et Nice), salles de sport et gymnases seraient "fermés".

Cette annonce avait laissé le monde du sport amateur stupéfait, alors que ce secteur effectuait tout doucement sa rentrée, après le confinement du printemps. Les mineurs pourront donc toujours pratiquer, dans la continuité des cours d'EPS à l'école. Les équipements seront aussi ouverts aux sportifs de haut niveau et aux étudiants en Staps. En revanche, les adultes, dans cette zone, ne pourront pas aller au gymnase ni à la piscine. Ils devront faire du sport en extérieur. Des discussions doivent encore se tenir entre les mairies et les préfectures pour l'aménagement de ces mesures.

Les cours d'EPS continuent

Par ailleurs, les élèves vont continuer d'avoir des cours d'éducation physique et sportive (EPS), assure le ministère de l'Education. "Quand il y a un gymnase dans l'enceinte d'un établissement scolaire, les cours d'EPS pourront continuer d'y avoir lieu en respectant le protocole en vigueur", a indiqué à l'AFP l'entourage du ministre Jean-Michel Blanquer.

Pour les cours qui se déroulent dans un gymnase extérieur, géré par exemple par une collectivité, des discussions sont toujours en cours. Les publics scolaires pourront-ils continuer d'utiliser le gymnase ? Un décret précisant ce point est attendu dans les 48 heures, selon le ministère, contacté par l'AFP. Quoi qu'il arrive, les cours d'EPS se poursuivront au sein de l'établissement ou à l'extérieur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.