Covid-19 : les commerçants face à la perte et au manque à gagner des stocks

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Covid-19 : les commerçants face à la perte et au manque à gagner des stocks
France 2
Article rédigé par
G. Halard, E. Diaz - France 2
France Télévisions

Dans de nombreux commerces, les stocks se sont accumulés ces derniers mois. Bien souvent de la marchandise gaspillée, un manque à gagner considérable. 

Dans sa réserve, à Belfort (Territoire de Belfort), les cartons ne cessent de s’empiler. Georges Frey est gérant d’un bazar. Ses produits se vendent à Pâques, à Noël ou à Halloween. Impossible de les écouler une fois la période passée. Pour le commerçant, les conséquences sont lourdes. "L’impact est indéniablement financier dans le sens où cette marchandise, nous devons la payer, les fournisseurs ne nous la reprennent pas et elle est stockée pour être sortie l’année suivante. Si elle n’est pas vendue, c’est un manque à gagner", indique Georges Frey.

Des frigos vidés 

Un problème de gestion des stocks qui se pose aussi dans la restauration : à cause des dates de péremption, impossible de garder la marchandise trop longtemps. Ce restaurateur a dû vider ses frigos. Il estime avoir perdu entre 2 000 et 3 000 euros de produits gaspillés. "Là c’était le congélateur où il y avait toutes les glaces, donc on a été obligé de vider parce qu’elles arrivaient à date", précise Daniel Bourquin, restaurateur à Montbéliard (Doubs). Pour éviter que la situation n’empire, les commerçants réclament une réouverture des magasins au plus tard le 10 mai. 

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.