Covid-19 : les chiffres sont encourageants mais les scientifiques restent prudents

Publié
Covid-19 : les chiffres sont encourageants mais les scientifiques restent prudents
France 2
Article rédigé par
F.Prabonnaud, A.Ponsinet, A.Tribouart, J-C.Lambard - France 2
France Télévisions

Les indicateurs de l’épidémie de Covid-19 sont à la baisse, de manière lente mais progressive. Les scientifiques sont néanmoins prudents et la tension reste forte dans certains départements et services de réanimation.

Les chiffres de l’épidémie sont à la baisse : dimanche 2 mai, plus de 28 000 personnes étaient hospitalisées pour cause de Covid-19, contre plus de 31 000 le 13 avril dernier. Cette amélioration suit aussi le taux d’incidence, passé de 410 cas pour 100 000 habitants au niveau national le 12 avril à 268 cas aujourd’hui. Le gouvernement compte sur la vaccination pour continuer sur cette tendance. "On ne peut pas savoir à quel seuil, mais on dit que 40% à 50% de la population vaccinée ou immunisée c'est déjà très efficace sur le ralentissement de la circulation du virus", explique le professeur Didier Pittet, infectiologue et épidémiologiste.

Une quatrième vague ?

Le nombre de patients en soins critiques a également diminué, passant en dessous du seuil des 6 000 à 5 585, dimanche 2 mai. Ce niveau est cependant encore trop élevé pour rassurer les soignants. “On n’a pas une baisse sensible du nombre de contaminations, telle qu’on l'avait observé lors de la première vague”, redoute le professeur Jean-Damien Ricard, chef du service de réanimation de l’hôpital Louis Mourier de Colombes (Hauts-de-Seine). Si le relâchement des mesures est trop rapide, les spécialistes craignent une quatrième vague en juin ou cet été.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.