Covid-19 : les autotests à la traîne dans les lycées

Publié Mis à jour
Covid-19 : les autotests à la traîne dans les lycées
France 3
Article rédigé par
F.Mathieux, F.Nicotra, M-P.Cassignard, M.Septembre, A.Fischer, M.Mouamma, P-M.De la Foata - France 3
France Télévisions

C'est un nouveau défi logistique : déployer les autotests dans les lycées. Le gouvernement a beaucoup communiqué sur ces autotests simples d'utilisation, indolores, et pratiques pour effectuer des dépistages chez les jeunes.

Réclamés par les proviseurs, les autotests de dépistage du Covid-19 promis par le ministre de l'Éducation nationale devaient être distribués lundi 10 mai dans les lycées. Mais dans un établissement de l'Essonne, visité par les équipes de France Télévisions, aucune nouvelle. "On n'en a pas eu en fait, tout simplement. Rien du tout", lance une lycéenne. "Pour le moment, on ne nous en a pas parlé au lycée, donc on les attend encore", affirme un autre élève. 

Des retards de livraison

Avec les retards de livraison, les enseignants s'impatientent. "Il y a un mélange de colère et de lassitude. La lassitude, parce que ce n'est pas la première fois que l'on nous annonce quelque chose et que ça n'arrive pas sur le terrain, et colère parce que l'on sait que le dépistage, c'est très important", remarque Sophie Vénétitay, professeure de SES au lycée Rosa Parks à Montgeron (Essonne) et secrétaire générale adjointe du SNES-FSU. Et les élèves s'interrogent également sur le calendrier de cette campagne de dépistage : à quoi bon s'autotester quelques semaines avant les grandes vacances ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.