Covid-19 : le pic de la troisième vague n’est pas encore atteint

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : le pic de la troisième vague n’est pas encore atteint
france 2
Article rédigé par
S.Ricottier, Y.Relat, Z.Berkous, A.Da Silva - France 2
France Télévisions

La situation sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19 devient critique dans le pays : le nombre de personnes hospitalisées en réanimation vient de dépasser le pic de novembre, lundi 29 mars. Pourtant, les scientifiques rappellent que le pic de la troisième vague n’a pas été atteint. 

Le centre de régulation du Samu de Pontoise (Val-d’Oise) reçoit ces temps-ci 1 600 appels par jour. En une semaine, les appels pour des patients Covid ont augmenté de 45%. Marie Blondel, assistante de régulation médicale, constate un bond des appels depuis trois semaines. Tous les hôpitaux du département sont saturés, et les transferts de patients ont commencé. C’est également le cas pour beaucoup de régions en France : le nombre de personnes hospitalisées dans les services de réanimation est passé à 4 974, lundi 29 mars, ce qui dépasse le seuil critique de novembre 2020 (4 903) lors de la deuxième vague de l’épidémie. 

Un pic pas encore atteint

Selon les médecins, le pic de cette troisième vague ne serait pas encore atteint. "Si les mesures de confinement sont efficaces, on ne peut pas espérer voir ce pic avant encore une dizaine de jours, malheureusement, et ce n’est pas tout d’arriver jusqu’au pic, il faut aussi le redescendre", estime Pascal Crépy, épidémiologiste. De nouvelles mesures de freinage pourraient encore être annoncées cette semaine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.