Covid-19 : le nombre de patients en réanimation continue de baisser, "la pression hospitalière demeure forte", prévient Santé publique France

Du 3 au 9 mai, "l'amélioration de l'ensemble des indicateurs épidémiologiques s'est poursuivie", observe l'agence dans son point épidémiologique hebdomadaire, tout en notant une circulation "toujours soutenue" du virus et une pression hospitalière qui "demeure forte". 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le personnel soignant du service de réanimation de l'hôpital Louis Mourier à Colombes (Hauts-de-Seine), le 5 mai 2021.  (ALAIN JOCARD / AFP)

Le nombre de patients gravement atteints du Covid-19 a continué de baisser progressivement, jeudi 13 mai, avec 4 442 malades dans les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue), contre 4 583 mercredi et 5 231 il y a une semaine, selon les données de Santé publique France. L'agence, qui confirme la tendance au recul de l'épidémie, rappelle toutefois que la circulation du virus reste "toujours soutenue" et que la pression hospitalière "demeure forte", dans son point épidémiologique hebdomadaire publié jeudi. 

L'organisme recense jeudi 139 nouvelles admissions dans les services de soins critiques. Le nombre de patients en réanimation est en recul quasi continu depuis le point haut de 6 001 malades, atteint le 26 avril. 

Infographie représentant le nombre de patients atteints du Covid-19 dans les services de réanimation et soins intensifs.  (FRANCEINFO)

Le nombre total d'hospitalisations pour des infections au Covid-19 est lui aussi en recul, avec 23 656 patients recensés jeudi (dont 618 nouvelles hospitalisations en 24 heures) contre 24 254 mercredi et 26 985 il y a une semaine. 131 nouveaux décès ont été enregistrés à l'hôpital en 24 heures. 

"La pression hospitalière demeure forte"

Le point épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France a confirmé cette tendance jeudi soir. "En semaine 18 (du 3 au 9 mai ), l'amélioration de l'ensemble des indicateurs épidémiologiques s'est poursuivie", constate l'organisme, notant sur une semaine un recul d'environ 25% des nouvelles hospitalisations et admissions en réanimation. Le nombre total de patients en réanimation a quant à lui baissé de 14% en une semaine.

"Mais la circulation du virus reste toujours soutenue sur l'ensemble du territoire métropolitain", et "la pression hospitalière demeure forte, notamment dans les services de soins critiques dans la majorité des régions", alerte Santé publique France, appellant à "la plus grande vigilance dans les prochaines semaines". 19 461 nouvelles contaminations ont été répertoriées jeudi, contre 21 712 une semaine plus tôt. Pour l'agence sanitaire, "l'accélération de la vaccination" est essentielle pour "maintenir à la baisse la dynamique observée".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.