Covid-19 : la France place les Etats-Unis sur liste rouge en raison de la progression du variant Omicron

Les voyageurs non vaccinés ou au schéma vaccinal incomplet en provenance des Etats-Unis devront désormais respecter une quarantaine de dix jours qui sera contrôlée par les forces de l’ordre. 

L\'aéroport John F. Kennedy à New York (Etats-Unis), le 28 décembre 2021. 
L'aéroport John F. Kennedy à New York (Etats-Unis), le 28 décembre 2021.  (TAYFUN COSKUN / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Les règles de voyage se durcissent. Face à la très forte augmentaton du variant Omicron aux Etats-Unis, la France a placé le pays sur sa liste rouge, selon un arrêté publié au Journal officiel, samedi 1er janvier. Auparavant placés sur liste orange, les États-Unis sont désormais catégorisés parmi les pays avec une "circulation active du virus" et une "présence de variants préoccupants". Les voyageurs non vaccinés ou au schéma vaccinal incomplet en provenance des Etats-Unis devront désormais respecter une quarantaine de dix jours qui sera contrôlée par les forces de l’ordre. 

Ce direct est désormais terminé.

 Les cas recensés multipliés par quatre en quatre jours en Guadeloupe. Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a été multiplié par quatre en quatre jours en Guadeloupe, un taux "très au-dessus du seuil d'alerte", ont annoncé vendredi l'Agence régionale de santé et la préfecture. Le nombre de nouveaux cas cumulés sur quatre jours est de 2 191 (contre 543 cas sur sept jours la semaine dernière), pour 18 300 personnes testées. Les 10-19 ans et les 20-39 ans représentent 65% de ces nouveaux cas. Le glissement vers les tranches plus âgées est en cours, détaille un communiqué. 

De nouvelles règles. Les enfants dès 6 ans seront concernés par le port du masque dans un certain nombre de lieux publics, à partir de lundi 3 janvier, selon un décret du vendredi 31 décembre publié samedi au Journal officiel. Le texte prévoit également l'interdiction jusqu'au 23 janvier inclus de la vente et de la consommation de nourriture durant les trajets en train au sein du territoire métropolitain, l'instauration d'une jauge à 2 000 personnes dans les établissements sportifs couverts et 5 000 dans les établissements de plein air, l'interdiction des concerts debout ou encore des dispositions pour la quarantaine des voyageurs. 

 Le protocole sanitaire à l'école modifié. Dans les écoles primaires, comme c'était déjà le cas avant les vacances de fin d'année, si "un enseignant est absent et dans l'attente de son remplacement, les élèves ne peuvent être répartis dans les autres classes", a annoncé vendredi le ministère de l'Education nationale sur son site internet. Par ailleurs, les réunions entre parents d'élèves et professeurs sont "vivement déconseillées", et il est recommandé de "reporter les sorties scolaires comportant des activités en espace clos" ainsi que les voyages scolaires.

Des vœux optimistes. Emmanuel Macron a averti vendredi, lors de ses vœux pour 2022, que "les semaines à venir seront difficiles" mais qu'il y avait "de vraies raisons d'espérer" grâce au vaccin et que "2022 serait peut-être l'année de sortie de l'épidémie".

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h22 : Ce direct est terminé. Voici les principaux titres de ce samedi 1er janvier :

• Face au variant Omicron, le gouvernement a décidé de rendre obligatoire le port du masque dès 6 ans dans de nombreux lieux publics à partir de lundi. Jusqu'ici, hormis à l'école, cette obligation ne concernait que les enfants âgés de 11 ans et plus.


• Près de 220 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures, soit un quatrième jour consécutif au-dessus des 200 000. "Le pic du nombre de cas devrait culminer mi-janvier", a estimé l'épidémiologiste Arnaud Fontanet.

• La SNCF a promis de faire preuve de "bon sens et discernement" à partir de lundi concernant l'interdiction de se nourrir et de boire dans les transports collectifs. Une tolérance permettra notamment de se désaltérer et, pour les plus fragiles, de s'alimenter.


• Un pilote français a été grièvement blessé à la jambe, mercredi, dans l'explosion d'un véhicule avant le départ du rallye Dakar en Arabie saoudite. Les autorités locales écartent la piste criminelle mais la France a émis un "appel à la vigilance maximale" dans le pays.


En attendant la reprise de ce direct à 9 heures, nos antennes radio et télé continuent de vous informer.

22h58 : "Le pic du nombre de cas devrait culminer mi-janvier ; le pic hospitalier pourrait avoir lieu une semaine plus tard."

Dans un entretien au JDD, cet épidémiologiste de l'Institut Pasteur estime que "le recours accru au télétravail va jouer un rôle important" pour limiter la propagation du variant Omicron. "Nous serons nombreux à être positifs ou contacts d'un cas", prévient-il.

22h41 : @isolé : En effet, nous attendons toujours les nouvelles règles sur les durées d'isolement face au variant Omicron. Elles sont attendues pour demain, sous une forme qui reste encore incertaine.

22h41 : Bonsoir, la fin de semaine est déjà là et aucune annonce sur la durée d'isolement pourtant promise lundi par le premier ministre !

22h18 : Depuis aujourd'hui, les Etats-Unis figurent sur la liste rouge établie par la France pour les voyageurs arrivant sur son territoire. Les Français sans schéma vaccinal complet doivent désormais "s'isoler strictement pendant 7 jours" après leur arrivée, nous explique Roland Lescure, député LREM des Français d'Amérique du Nord.

22h12 : Des associations de patients immunodéprimés, pour lesquels la vaccination n'est pas efficace, s'inquiètent d'une "perte d'efficacité de la plupart des anticorps monoclonaux face à Omicron". Aucun traitement curatif ne sera disponible en France avant février, déplorent-elles dans Le JDD, redoutant "un véritable drame humain" ces prochaines semaines.

22h05 : "Les mesures mises actuellement en place [dans les maisons de retraite] sont excessives."

L'AD-PA appelle le gouvernement à "assouplir" le protocole sanitaire dans les Ehpad. "Il y a des personnes vaccinées trois fois, qui n'ont pas le Covid, et qui sont pourtant confinées et ne peuvent pas recevoir de visites", déplore son président.



(FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)

21h57 : Quelle est la tendance de l'épidémie en Europe ? Ces sept derniers jours, les contaminations à l'échelle du continent ont progressé de 59% par rapport à la semaine précédente, frôlant les 5 millions de nouveaux cas. Pour autant, les décès ont reculé de 7%, passant sous les 3 500 morts.

21h27 : @zouzou : Libre à vous de trancher, mais sachez que des hypothèses existent sur un risque de co-infection (être contaminé par un autre variant que celui auquel on est déjà positif) et sur un risque d'augmentation de charge virale. Ces deux situations pourraient favoriser le développement de formes graves, comme on l'explique dans cet article.

21h27 : Bonsoir, si toutes les personnes d’un même foyer sont positives, avec un décalage de 2 jours, doivent-elles continuer à respecter les gestes barrières entre elles ? Merci

20h58 : @Pour ou avec : Bonne année à vous aussi ! A l'heure actuelle, les chiffres d'hospitalisation portent sur les patients positifs au Covid, qu'ils soient hospitalisés pour cette raison ("pour Covid") ou pour un autre souci de santé (juste "avec Covid"). Citée par Le Parisien, l'agence Santé publique France assure que le détail des chiffres sera "prochainement" ajouté aux données rendues publiques.

20h58 : Bonjour FI et très bonne année 2022. Petite question concernant le décompte quotidien des hospitalisations. Est-ce que le chiffre communiqué contient les patients avec covid, ou uniquement les patients hospitalisés pour cause de covid?

19h53 : C’est trop 3560 personnes en réanimation, beaucoup trop, mais le 15 décembre le gouvernement en prévoyait 4000 autour des fêtes (on peut donc estimer entre le 25 et le 31 décembre). Petite note optimiste du jour

19h53 : Dans les commentaires, @Optimisme note que la barre des 4 000 patients en réanimation n'a pas encore été atteinte, contrairement à ce que redoutait le gouvernement avant les fêtes. Ce n'est toutefois peut-être qu'une question de jours.

19h47 : Paris reste le département affichant le taux d'incidence le plus élevé, avec désormais 2 564 cas enregistrés pour 100 000 habitants au cours de la semaine écoulée. L'Essonne suit de près, avec un taux de 2 552. Le bon élève hexagonal est la Charente (528).

19h42 : Si le nombre de nouvelles hospitalisations est en recul par rapport aux derniers jours, la hausse se poursuit du côté du nombre de patients admis en réanimation et du nombre de décès quotidiens. Sortez la loupe (ou filez sur notre tableau de bord).




19h31 : En ce 1er janvier férié, marqué par la fermeture de nombreux lieux de dépistage, 219 126 cas supplémentaires de Covid-19 ont été recensés par les autorités sanitaires. C'est moins qu'hier (232 200) mais plus que jeudi (206 243), mercredi (208 099) ou encore mardi (179 807).

19h27 : Près de 220 000 nouveaux cas ont été enregistrés ces dernières 24 heures, annonce Santé publique France.

19h24 : Il est 19 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce 1er janvier :

• Face au variant Omicron, le gouvernement rend obligatoire le port du masque dès l'âge de 6 ans dans de nombreux lieux publics à partir de lundi. Jusqu'ici, hormis à l'école, cette obligation ne concernait que les enfants âgés de 11 ans et plus.

• La nouvelle promotion de la Légion d'honneur fait débat. Après que l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn a été élevée au rang de chevalier, des élus d'opposition rappellent qu'elle est mise en examen pour sa gestion de la crise sanitaire et dénoncent une "provocation".


• Le réveillon a été marqué par "une baisse des violences" par rapport à la Saint-Sylvestre 2019/2020, s'est réjoui le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Près de 900 voitures ont été brûlées cette nuit, contre un peu plus de 1 300 il y a deux ans.


• Le pilote français Philippe Boutron a été grièvement blessé à la jambe, mercredi, dans l'explosion d'un véhicule d'assistance devant prendre part au rallye Dakar, qui débute aujourd'hui en Arabie saoudite. "On ne peut exclure un acte de malveillance", prévient l'organisation.

18h48 : La SNCF affirme au Parisien qu'il "ne sera pas permis d’enlever le masque pour consommer de la nourriture ou des boissons" à partir de lundi. L'entreprise promet toutefois d'appliquer cette nouvelle règle "avec bon sens et discernement, notamment pour permettre de se désaltérer ou pour l'alimentation des jeunes enfants et des personnes fragiles".

18h42 : Sera-t-il vraiment interdit de boire et de manger à bord des transports collectifs dès lundi ? Comme l'a remarqué Le Parisien, le décret publié aujourd'hui ne proscrit que "la vente et le service pour consommation à bord d’aliments et de boissons".

17h35 : Le réveillon à peine digéré, les "gilets jaunes" sont de retour dans la rue. Une manifestation se déroule actuellement à Paris pour protester notamment contre le futur pass vaccinal mis en place par le gouvernement, comme le rapporte un journaliste de Brut sur place.

17h29 : Plusieurs autres personnalités politiques critiquent la présence d'Agnès Buzyn dans la nouvelle promotion de la Légion d'honneur. Jean-Lin Lacapelle (RN), Florian Philippot (Les Patriotes) ou encore Thomas Portes (apparenté LFI) rappellent sa mise en examen dans le dossier de la gestion du Covid.

17h21 : "C'est choquant."

#NOUVEL_AN Sur BFMTV, le député "insoumis" s'indigne de la promotion au rang de chevalier de la Légion d'honneur accordée à l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn, "partie de son ministère au pire moment". Il y voit une façon pour le gouvernement de "s'auto-satisfaire" et de "s'auto-récompenser" malgré un bilan "pas bon".

16h57 : Moins convaincu par l'obligation du port du masque dès 6 ans dans une grande partie des lieux publics, l'infectiologue Jean-Paul Stahl met en garde contre "les conséquences psychologiques" que pourrait avoir une telle décision si elle devait s'inscrire dans la durée.

16h51 : A partir de lundi, le port du masque sera obligatoire dès 6 ans dans de nombreux endroits. Verdict de notre consultant Jimmy Mohamed, médecin généraliste de son état : "Une mesure qui ne coûte pas cher, qui est efficace et qui peut aussi nous aider à limiter la casse."



(MAXPPP)

15h41 : Les fonds de garantie contre l'interruption des tournages de films et d'émissions de télévision vont être prolongés jusqu'à fin mars 2022, annonce le ministère de la Culture. Deux fonds avaient été mis en place à la fin du printemps 2020, pour soutenir une reprise rapide de la production.

14h26 : Bonjour @Lolo. Non, pour l'instant, rien de nouveau à ce sujet. Mais nous vous tiendrons évidemment au courant dès que des informations seront communiquées. Bonne année à vous aussi !

14h26 : Bonjour FI et une belle année à vous. Toujours pas de nouvelles instructions gouvernementales concernant l'isolement des cas positifs ou des cas contact du variant micron ?

14h20 : Ce n'est pas un "changement de règle majeur", ce qui explique "le silence" du Premier ministre sur cette mesure, explique son entourage. Il s'agit d'une mesure "cohérente" avec le niveau de circulation du virus chez les 6-11 ans et le fait que les enfants portent déjà le masque à l'école, dès le CP.

14h20 : L'obligation de port du masque dès 6 ans dans certains lieux publics n'avait pas fait l'objet d'une annonce en conférence de presse après le conseil de défense sanitaire, fin décembre. Elle a pourtant bien été prise lors de cette réunion, assure Matignon à franceinfo.

15h27 : Déjà 14 heures, voici un nouveau point sur l'actualité de ce 1er janvier :

• Les forces de l'ordre ont procédé à 441 interpellations en France hier soir, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Le nombre de véhicules incendiés est en baisse, à 874 contre 1 316 en 2019.

• Le port du masque sera obligatoire dès 6 ans (et non plus 11 ans) dans de nombreux lieux publics, à partir de lundi, selon un décret paru au Journal officiel. Suivez notre direct.

"Les semaines à venir seront difficiles." C'est l'avertissement lancé hier par Emmanuel Macron lors de ses vœux aux Français, en référence à la pandémie de Covid-19. Toutefois, le chef de l'Etat s'est dit "résolument optimiste" pour l'année à venir. Retrouvez l'intégralité de sa prise de parole.

12h04 : Il est midi, on rembobine l'actualité de la matinée :

• La nuit de la Saint-Sylvestre a été marquée par des incidents à Strasbourg et Mulhouse, où 115 véhicules ont été incendiés et deux policiers légèrement blessés. Les forces de l'ordre ont procédé à 47 interpellations.


Le port du masque sera obligatoire dès 6 ans (et non plus 11 ans) dans de nombreux lieux publics, à partir de lundi, selon un décret paru au Journal officiel.


"Les semaines à venir seront difficiles." C'est l'avertissement lancé hier par Emmanuel Macron lors de ses vœux aux Français, en référence à la pandémie de Covid-19. Toutefois, le chef de l'Etat s'est dit "résolument optimiste" pour l'année à venir. Retrouvez l'intégralité de sa prise de parole par ici.

12h05 : Le député (LR) du Nord Sébastien Huygue souhaite que les malades du Covid-19 non-vaccinés et hospitalisés paient une partie de leurs soins. Il explique pourquoi à France 3 Hauts-de-France.

12h04 : Dans une version actualisée de sa Foire aux questions (FAQ), le ministère de l'Education nationale explique que les réunions entre parents d'élèves et professeurs sont désormais "déconseillées" en raison de l'épidémie. Il recommande par ailleurs de "reporter" sorties et voyages scolaires.

12h04 : Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a été multiplié par quatre en quatre jours en Guadeloupe, selon l'Agence régionale de santé et la préfecture. Au 31 décembre, le nombre de nouveaux cas cumulés sur quatre jours est de 2 191 (contre 543 cas sur sept jours la semaine dernière), pour 18 300 personnes testées. Les 10-19 ans et les 20-39 ans représentent 65% de ces contaminations.

11h58 : A partir du 3 janvier, les enfants devront porter un masque dans certains lieux publics dès l'âge de 6 ans, et non 11 ans comme auparavant. La mesure concerne notamment les transports publics, les établissements accueillant du public, les enceintes sportives, les lieux de culte et l'extérieur lorsque le port du masque est exigé par le préfet sur la voie publique, précise un décret publié ce matin au Journal officiel.

09h52 : Le port du masque sera obligatoire dès 6 ans dans de nombreux lieux publics, à partir de lundi, selon un décret paru au Journal officiel.

11h50 : Voici les principaux titres de ce samedi matin :

• La nuit de la Saint-Sylvestre a été marquée par une "forte activité" à Strasbourg, où la police a procédé à au moins 30 interpellations, a déclaré une source policière à France Bleu Alsace.


"Les semaines à venir seront difficiles." C'est l'avertissement lancé hier par Emmanuel Macron lors de ses vœux aux Français, en référence à la pandémie de Covid-19. Toutefois, le chef de l'Etat s'est dit "résolument optimiste" pour l'année à venir. Retrouvez l'intégralité de sa prise de parole par ici.

• Nouveau record. Selon les chiffres publiés hier soir par Santé publique France, 232 200 nouveaux cas ont été recensés lors des dernières 24 heures. Cela représente 141 291 cas par jour en moyenne sur les sept derniers jours.


• L'actrice , icône de la télévision aux Etats-Unis, est morte hier à l'âge de 99 ans. Elle était notamment connue pour son rôle dans la série Les Craquantes