Covid-19 : le Japon va lever les restrictions d'entrée pour les touristes étrangers à compter du 11 octobre

Le quota d'arrivées quotidiennes dans le pays avait été graduellement relevé depuis le début de l'année, et s'établissait dernièrement à 50 000. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre japonais Fumio Kishida lors d'une visite à la Bourse de New York, aux Etats-Unis, le 22 septembre 2022. (ANGELA WEISS / AFP)

Le Japon a annoncé, jeudi 22 septembre, la levée des restrictions d'entrée pour les touristes mises en place en 2020 pour faire face à la pandémie de Covid-19. S'exprimant devant la Bourse de New York, le Premier ministre japonais Fumio Kishida a indiqué qu'"à partir du 11 octobre, le Japon [allait] assouplir les contrôles aux frontières et autoriser à nouveau la dispense de visa et les voyages individuels".

Le quota d'arrivées quotidiennes dans le pays avait été graduellement relevé depuis le début de l'année, et s'établissait dernièrement à 50 000. En juin, le gouvernement nippon avait autorisé le retour des touristes étrangers, mais seulement dans le cadre de voyages organisés. Ce dispositif avait été allégé début septembre pour autoriser les séjours individuels, mais toujours via une agence de voyages.

La faiblesse du yen, qui a perdu 20% de sa valeur par rapport au dollar depuis le début de l'année, devrait rendre le Japon encore plus attractif pour bon nombre de visiteurs. L'archipel devrait cependant mettre du temps à retrouver son niveau record de 31,9 millions de visiteurs étrangers accueillis en 2019. Les touristes en provenance de Chine et de Hong Kong, qui représentaient 37% des visiteurs en 2019, sont en effet encore soumis à des restrictions drastiques dans leurs territoires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.