Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : le confinement "a fait prendre conscience de l'importance d'avoir des commerces de proximité", estime le maire de Villefranche-sur-Saône

"Cela reste une année difficile pour nos amis commerçants, mais c'est une satisfaction de voir que nous résistons mieux qu'ailleurs", se réjouit Thomas Ravier dont la ville vient d'être promue première des villes moyennes les plus dynamiques.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
La mairie de Villefranche-sur-Saône (Auvergne-Rhône-Alpes). (GOOGLE STREET VIEW)

Villefranche-sur-Saône (Rhône), Chambéry (Savoie) et Pau (Pyrénées-Atlantiques) arrivent sur le podium des villes moyennes (moins 100 000 habitants) qui ont le mieux résisté à la crise sanitaire depuis mars 2020, selon le palmarès Mytraffic-Villes de France que franceinfo s'est procuré lundi 22 mars. "Les moments de fermeture ont fait prendre conscience aux habitants de l'importance d'avoir des commerces de proximité", a expliqué lundi sur franceinfo Thomas Ravier, maire divers droite de Villefranche-sur-Saône, première ville de ce palmarès.

franceinfo : Êtes-vous content d'arriver en tête de ce classement ?

Thomas Ravier : Oui c'est une satisfaction dans une période un petit peu morose, c'est le fruit du travail des commerçants, d'un certain nombre de politiques publiques menées depuis plusieurs années. Je n'oublie pas que cela reste une année difficile pour nos amis commerçants, mais c'est une satisfaction de voir que nous résistons mieux qu'ailleurs.

Villefranche-sur-Saône enregistre 2,5 millions de passage par mois dans le centre-ville. À quoi est dû ce dynamisme ?

Plusieurs choses. On a souhaité densifier la population dans l'hyper-centre. On sait qu'un certain nombre d'habitants peuvent se tourner vers de nouveaux modes de consommation et augmenter la population permet de lutter contre cette déperdition. On a souhaité rendre ce centre-ville pacifié avec une zone 30, mais en facilitant l'accès par des parkings, du stationnement avec des temps de gratuité. Il y a eu des actions avec l'union des commerçants, l'agglomération, pour mener des animations qu'elles soient culturelles, de Noël, tout ce qui attire du flux. On a également essayé de mener une politique de soutien aux commerçants.

Le palmarès est réalisé en comptant le nombre de passages piétons dans une zone donnée. Est-ce que cela se traduit par des achats chez les commerçants ?

Les retours que l'on a c'est que le centre-ville de Villefranche a un dynamisme depuis des années.

"On a une grande galerie marchande à ciel ouvert sur plus d'un kilomètre, avec 400 commerces, une pluralité d'offres commerciales."

Thomas Ravier, maire de Villefranche-sur-Saône

à franceinfo

Les retours montrent qu'il y a eu un effet de rebond au moment du déconfinement et une fidélité des citoyens à leurs commerces. Les moments de fermeture ont fait prendre conscience aux habitants de l'importance d'avoir un centre-ville avec des commerces de proximité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.