Covid-19 : la solution salvatrice des anticorps de synthèse

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
anticorps covid
France 2
Article rédigé par
Y. Benamou - France 2
France Télévisions

Alors que plus de 50 millions de Français sont vaccinés, quelque 130 000 personnes, malgré plusieurs injections, ne développent pas d'anticorps. Le CHU de Bordeaux (Gironde) propose des anticorps de synthèse.

Jean Maxian va recevoir des anticorps de synthèse au CHU de Bordeaux (Gironde). Transplanté d'un rein, son système immunitaire ne parvient pas à produire d'anticorps contre le Covid-19 naturellement. "Je me sens soulagé, ça fait 19 mois que je ne suis pas sorti de la maison, je vais avoir une vie un peu plus normale", confie-t-il. Sa femme Brigitte se réjouit également.

Des patients greffés à risque

Avec quatre injections dans les bras et les jambes d'anticorps fabriqués en laboratoire, ce patient est enfin immunisé jusqu'au mois d'octobre quand il devra à nouveau être piqué. Fini l'impasse thérapeutique surtout que ces patients transplantés sont à risque notamment à cause de leur traitement anti-rejet. En France, 130 000 personnes pourraient profiter de ce traitement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.