Covid-19 : l'hôpital de Creil en état d'alerte

Le directeur de l'hôpital de Creil (Oise), où a transité un homme par la suite décédé mardi 25 février du Covid-19, a déclaré le plan blanc, mercredi. Il s'agit d'une situation inédite. Les précisions du journaliste Léopold Audebert, en duplex depuis l'établissement de santé.

France 3

Le plan blanc a été déclenché, mercredi 26 février, à l'hôpital de Creil (Oise), après la mort due au coronavirus Covid-19 d'un homme y ayant séjourné. "On vient tout juste de l'apprendre : le service de réanimation de l'hôpital de Creil a été fermé pour 14 jours à compter de mercredi 26 février au soir. L'homme décédé à Paris mardi l'a fréquenté pendant six jours", indique le journaliste Léopold Audebert, en duplex depuis l'établissement de santé.

Le personnel soignant est inquiet

"C'est une décision qui intervient après une évaluation du risque pour les soignants de ce service. L'identification des personnes ayant eu contact avec le patient au sein de l'hôpital, elle, est encore en cours. Toutes ces personnes vont être classées selon leur niveau de risque, et celles qui présenteront des symptômes du coronavirus seront testées dans les prochaines heures. Nous avons aussi contacté une source syndicale, qui nous indique que le personnel de Creil est inquiet", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le plan blanc a été déclenché à l\'hôpital de Creil, où était passé le patient français décédé.
Le plan blanc a été déclenché à l'hôpital de Creil, où était passé le patient français décédé. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)