Covid-19 : l'économie au ralenti dans les foyers de l'Oise et du Haut-Rhin ?

Dans les deux principaux foyers de contamination, l'Oise et le Haut-Rhin, les écoles resteront fermées lundi 9 mars. Difficile, dans ce contexte, pour les entreprises de savoir sur quel salarié compter.

France 2

Afin de contenir au maximum l'épidémie de Covid-19, qui a couté la vie à au moins 16 personnes en France selon le dernier décompte annoncé dans la soirée du samedi 7 mars, dans les deux principaux foyers, les départements de l'Oise et du Haut-Rhin, les écoles n'ouvriront pas à partir de lundi 9 mars. Pour les familles, c'est déjà un casse-tête. Et pour les entreprises, la semaine qui arrive s'annonce pleine d'incertitudes quant aux parents qui pourront venir travailler.

"Lundi, on est obligé de fermer"

Dans une boutique de vêtements du centre de Colmar (Haut-Rhin), on s'avance vers un ralentissement de l'activité. "Lundi on est fermé, on est obligé de fermer. On ne peut pas faire autrement", explique la gérante. Pour ouvrir le reste de la semaine, il a fallu recruter dans l'urgence une personne supplémentaire en CDD. Dans de nombreuses entreprises, impossible de savoir en avance sur combien de salariés ils pourront compter dans les jours à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans les deux principaux foyers de contamination, l\'Oise et le Haut-Rhin, les écoles resteront fermées lundi 9 mars. Difficile, dans ce contexte, pour les entreprises de savoir sur quel salarié compter.
Dans les deux principaux foyers de contamination, l'Oise et le Haut-Rhin, les écoles resteront fermées lundi 9 mars. Difficile, dans ce contexte, pour les entreprises de savoir sur quel salarié compter. (France 2)