Covid-19 : "J'ai autorisé" des consultations par "FaceTime ou WhatsApp", annonce le ministre de la Santé, Olivier Véran

Le ministre de la santé, invité du "8h30 franceinfo" mardi, a assuré que le gouvernement "est en train d'organiser et de planifier les choses" pour faire face à l'épidémie de coronavirus Covid-19 en France. 

FRANCEINFO / RADIO FRANCE

"J'ai autorisé à ce qu'un patient qui ne peut pas aller voir son médecin ou qui estime que ce n'est pas prudent d'y aller puisse contacter par FaceTime ou par Whatsapp le médecin qui est capable de lui faire ses ordonnances, son arrêt de travail", a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran, mardi 10 mars sur franceinfo, une des mesures mises en place face à l'épidémie de coronavirus Covid-19 en France.

Consultation par téléphone

"Le médecin sera rémunéré comme si ça avait été une consultation" classique, a-t-il ajouté. "À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, continue Olivier Véran. En termes d'accessibilité aux soins, ça veut dire que vous êtes au fin fond de la Creuse ou au fin fond de la Lozère (…) vous pouvez avoir accès depuis chez vous, avec votre téléphone, à une consultation médicale et recevoir un arrêt de travail".

"On est en train d'organiser et de planifier les choses", a rappelé le ministre de la Santé. "De la même manière que j'ai adopté un décret par anticipation pour ne pas se retrouver au pied du mur, poursuit Olivier Véran, si le mur devait se rapprocher, qui permet de déplafonner le temps de travail des soignants à l'hôpital, de manière à ce qu'on ne soit pas en carence d'effectifs et de soignants."

Olivier Véran, ministre de la Santé, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" mardi 10 mars 2020 (capture écran).
Olivier Véran, ministre de la Santé, était l'invité du "8h30 franceinfo" mardi 10 mars 2020 (capture écran). (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)