Covid-19 : Israël annonce un reconfinement national de trois semaines

Les restrictions entreront en vigueur vendredi 18 septembre et se poursuivront pendant les fêtes juives.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, lors d'une conférence de presse à Beit Shemesh, le 8 septembre 2020. (ALEX KOLOMIENSKY / POOL / AFP)

Le Premier ministre israélien a annoncé, dimanche 13 septembre dans la soirée, un reconfinement national de trois semaines dans l'espoir de juguler une seconde vague de l'épidémie de Covid-19. "Aujourd'hui, le gouvernement a décidé de mettre en œuvre un confinement strict de trois semaines avec l'option d'étendre cette mesure", a déclaré Benyamin Nétanyahou, dont le pays devient ainsi la première économie développée à prendre une telle mesure.

Limiter les contaminations pendant les fêtes juives

Les autorités avaient imposé, une semaine plus tôt, un couvre-feu à une quarantaine de villes du pays, notamment dans les villes arabes et juives ultra-orthodoxes. Cela n'a toutefois pas empêché le nombre de contaminations de progresser, avec désormais plus de 153 000 cas de Covid-19. Le gouvernement a donc décidé de prendre des mesures supplémentaires durant les fêtes juives, pour limiter les contaminations durant cette période où les familles se rassemblent et les fidèles se retrouvent dans les synagogues. Les restrictions entreront en vigueur vendredi 18 septembre pour la fête de Roch Hashana (le Nouvel An juif), se poursuivront pendant Yom Kippour et se termineront au dernier jour de Soukkot, vers le 9 octobre prochain.

Durant ce confinement, les Israéliens devront rester dans un périmètre de 500 mètres autour de leur habitation. Si les écoles et les centres commerciaux seront fermés, les supermarchés et les pharmacies resteront ouverts. Les services publics fonctionneront avec des effectifs restreints, mais les entreprises n'accueillant pas de public pourront poursuivre leur activité. Selon les données collectées par l'AFP, Israël est le deuxième pays au monde ayant enregistré le plus de cas de nouveau coronavirus par habitant au cours des deux dernières semaines après Bahreïn.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.