Covid-19 : grâce à la vaccination, Israël est dans "un scenario très proche de l'immunité collective"

Le pays enregistre 0,3% de tests positifs et seulement 221 malades graves du Covid-19. Des chiffres inédits depuis l'été dernier, à la sortie du premier confinement. Mais face aux variants, les scientifiques ne crient pas victoire.

Article rédigé par
Frédéric Métézeau - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Grâce au succès de la campagne de vaccination contre le Covid-19, la fête de l'indépendance est célébrée quasi normalement en Israël jeudi 15 avril 2021. (ABIR SULTAN / EPA)

Alors que l'Europe peine à se déconfiner, la fête de l'indépendance est célébrée quasi normalement en Israël jeudi 15 avril. Contrairement à l'an passé, en plein coeur de l'épidémie de Covid-19, les Israéliens qui le souhaitent pourront profiter de ce jour férié à la plage, dans les parcs pour les traditionnels barbecues ou bien encore aux terrasses et dans les salles des restaurant et cafés. Les autorités annoncent la fin du masque obligatoire à l'extérieur pour la semaine prochaine et le retour des touristes, vaccinés, pour le mois prochain.

Des taux de protection "dont on ne rêvait pas"

La campagne de vaccination semble avoir payé et plusieurs scientifiques pensent que le pays est aux portes de l'immunité collective : 0,3% de tests positifs en Israël et 221 malades graves du Covid-19, on n'a pas vu ça depuis l'été dernier à la sortie du premier confinement. Des unités spéciales coronavirus ferment dans plusieurs hôpitaux. Hervé Bercovier, professeur de microbiologie à Jérusalem, a presque du mal à y croire : "Miraculeusement, nous obtenons des taux de protection, d'efficacité dont on ne rêvait pas pour d'autres vaccins."

>>> Covid-19 : la Palestine lance sa campagne de vaccination.

Pour le professeur Cyrille Cohen, immunologue et membre du conseil consultatif sur le vaccin, Israël est quasiment sorti de la pandémie : "Nous sommes dans un scénario très proche de l'immunité collective."

"Même si ces dernières semaines nous avons beaucoup ouvert, que la vie a repris de manière générale - nous avons eu par exemple au mois de mars les fêtes de Pourim et la Pâques juive - on n'a pas eu de montée des cas".

Cyrille Cohen, immunologue

à franceinfo

Les deux scientifiques restent prudents : on meurt encore du Covid-19 en Israël quand on ne se vaccine pas. Attention aussi aux variants. Pour l'instant le vaccin Pfizer-BioNTech est efficace contre le britannique et le sud-africain, le brésilien n'a pas encore été détecté ici.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.