Covid-19 : faut-il rapatrier la production de médicaments ?

À cause de l'épidémie de Covid-19, les usines chinoises sont au ralenti. Problème, nombre de médicaments sont produits en Chine. La France doit-elle rapatrier leur production ?

FRANCE 3

"La Chine n'est pas uniquement le plus grand atelier du monde, c'est aussi la plus grande pharmacie", insiste le journaliste David Boéri sur le plateau du 19/20. Avec le ralentissement de l'économie chinoise, à cause du développement de l'épidémie de Covid-19, et la suspension de nombre d'échanges commerciaux avec le pays, foyer mondial du virus, la France a pu mesurer à quel point elle était dépendante de la Chine, notamment en ce qui concerne la production de ses médicaments.

60% du paracétamol mondial vient de Chine

"Aujourd'hui, 90% de la pénicilline, l'antibiotique le plus courant, est fabriqué dans des usines en Chine, 60% pour le paracétamol et 50% pour l'ibuprofène. Ca ne veut pas dire que la France ne produit plus rien (...), mais l'industrie a de plus en plus besoin des principes actifs, les molécules de base qui, elles, sont dans la plupart des cas 'made in China'", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration montrant des médicaments à Nantes (Loire-Atlantique), le 27 août 2019.
Photo d'illustration montrant des médicaments à Nantes (Loire-Atlantique), le 27 août 2019. (LOIC VENANCE / AFP)