Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : faut-il rapatrier la production de médicaments ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : faut-il rapatrier la production de médicaments ?
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

À cause de l'épidémie de Covid-19, les usines chinoises sont au ralenti. Problème, nombre de médicaments sont produits en Chine. La France doit-elle rapatrier leur production ?

"La Chine n'est pas uniquement le plus grand atelier du monde, c'est aussi la plus grande pharmacie", insiste le journaliste David Boéri sur le plateau du 19/20. Avec le ralentissement de l'économie chinoise, à cause du développement de l'épidémie de Covid-19, et la suspension de nombre d'échanges commerciaux avec le pays, foyer mondial du virus, la France a pu mesurer à quel point elle était dépendante de la Chine, notamment en ce qui concerne la production de ses médicaments.

60% du paracétamol mondial vient de Chine

"Aujourd'hui, 90% de la pénicilline, l'antibiotique le plus courant, est fabriqué dans des usines en Chine, 60% pour le paracétamol et 50% pour l'ibuprofène. Ca ne veut pas dire que la France ne produit plus rien (...), mais l'industrie a de plus en plus besoin des principes actifs, les molécules de base qui, elles, sont dans la plupart des cas 'made in China'", poursuit le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.