Covid-19 : faut-il craindre des pénuries alimentaires ?

Alors que l'épidémie de Covid-19 progresse, certains font des stocks alimentaires, craignant une pénurie. Dans les supermarchés, les rayons sont vides. C'est pourtant inutile, assure la grande distribution, selon qui une pénurie est invraisemblable.

France 2

Dans un supermarché du centre de Nice (Alpes-Maritimes), depuis une semaine, le rayon des pâtes est littéralement vidé. Farine, lait, conserves... Avec la crainte du Covid-19, les aliments de première nécessité disparaissent en quelques minutes. Un client nous l'avoue : il vient de mettre dans son chariot au moins trois fois plus de produits que d'habitude. Avec des ventes en hausse de 30% à 70% selon les régions de France, la grande distribution avait anticipé, en augmentant ses commandes.

"Que chacun fasse preuve de solidarité"

Les chaînes de supermarché lancent un appel à leurs clients. "Il faut que chacun fasse preuve de solidarité et de responsabilité pour que chacun puisse accéder aux produits normalement", explique Dominique Scheffer, président de Système U. À Carnac, dans le Morbihan, où un foyer épidémique a été mis au jour dimanche 1er mars au soir, les clients se sont rués au supermarché dès lundi matin. La situation est depuis revenue à la normale, ou presque. La grande distribution l'affirme : il n'y aura pas de pénurie en France dans les semaines à venir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des clients dans un supermarché Auchan, à Valence (Drôme), le 14 décembre 2019.
Des clients dans un supermarché Auchan, à Valence (Drôme), le 14 décembre 2019. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)