Covid-19 : envolée du nombre de tests avant Noël, 20 262 nouveaux cas identifiés en 24 heures

Le taux de positivité, lui, continue sa décrue à 3,4%, contre 3,8% la veille et 5,9% sept jours auparavant.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La file d'attente devant un laboratoire d'analyses médicales à Paris, le 22 décembre 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

La France a enregistré 20 262 nouveaux cas confirmés de Covid-19 en 24 heures, selon les données publiées vendredi 25 décembre sur le site gouvernement.fr. Un chiffre élevé qui s'explique en partie par l'envolée de tests réalisés par les Français avant les retrouvailles familiales pour les fêtes. Le taux de positivité, lui, continue sa décrue à 3,4%, contre 3,8% la veille et 5,9% sept jours auparavant.

Selon les dernières données communiquées jeudi par le service statistique des ministères sociaux, quelque 2,35 millions de tests ont été effectués la semaine dernière, en hausse de plus de 50% par rapport à la semaine précédente. Au total, l'épidémie de coronavirus a fait 62 427 morts en France, dont 159 ces dernières 24 heures.

Premières vaccinations attendues dimanche

Dans le détail, 112 nouveaux patients ont été admis en réanimation en 24 heures (contre 186 jeudi). Au total, 2 616 malades du Covid sont actuellement hospitalisés en réanimation en France, selon les données de Santé publique France.

Tous services confondus, 743 nouveaux patients atteints par le coronavirus ont été hospitalisés depuis jeudi. Au total, 24 359 malades du Covid occupent actuellement un lit d'hôpital, selon Santé Publique France.

Les premières vaccinations en France contre la maladie doivent débuter dimanche, à Sevran (Seine-Saint-Denis) et à Dijon, auprès de personnes âgées volontaires. Cela "commencera dans un petit nombre d'établissements pour personnes âgées, et s'élargira progressivement à toute la France en janvier", avait annoncé mardi soir le ministre de la Santé Olivier Véran.

Des livraisons de vaccins plus importantes sont en effet prévues début janvier. La campagne pour les 7 000 Ehpad de France, leurs résidents et leurs soignants susceptibles de développer des formes graves du Covid ne démarrera réellement à grande échelle que début 2021.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.