Covid-19 : deux décès en Italie

L'Italie est en train de devenir le foyer européen de l'épidémie de Covid-19. Deux personnes sont décédées dans le nord de la Botte et le nombre de contaminations ne cesse d'augmenter.

France 2

L'Italie craint une épidémie. Un retraité de 78 est décédé dans un hôpital de Padoue, dans le nord du pays, après dix jours d'hospitalisation. C'est la première fois qu'une personne meurt du Covid-19 en Europe. Mais ce qui effraie le pays, c'est la manière dont cet homme a été contaminé, lui qui vivait dans un petit village de 2 000 habitants. Dans la commune, un second habitant a été testé positif au virus. Problème : ni l'un ni l'autre n'ont eu de contact avec des personnes revenues de Chine, le foyer mondial de l'épidémie.

Des lieux publics fermés

"Nous sommes en train de remonter toute la chaîne des relations sociales que ces deux personnes ont eue, pour comprendre d'abord l'origine de leur contamination. Comment, et qui, est la personne qui les a contaminés", explique Luca Zaia, le gouverneur de la région de Vénétie. Alors, dans l'attente d'en savoir davantage, plusieurs collectivités ont décidé de fermer les lieux publics.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une rue à Codogno, au sud-est de Milan, en Italie, le 22 février 2020, où un Italien est devenu le premier Européen à mourir après avoir été infecté par le coronavirus, le 21 février. 
Une rue à Codogno, au sud-est de Milan, en Italie, le 22 février 2020, où un Italien est devenu le premier Européen à mourir après avoir été infecté par le coronavirus, le 21 février.  (MIGUEL MEDINA / AFP)