Covid-19 : des symptômes persistants pour 60% des patients hospitalisés

Publié Mis à jour
Covid-19 : des symptômes persistants pour 60% des patients hospitalisés
FRANCE 2
Article rédigé par
M. Rousselin - France 2
France Télévisions

Une nouvelle étude, publiée mardi 11 mai, détaille les effets du Covid-19 à long terme. Selon ses conclusions, 60% des patients hospitalisés ont encore des symptômes six mois après leur infection.

Selon les conclusions d’une étude sur les effets du Covid-19 à long terme, dévoilées mardi 11 mai, 60% des personnes hospitalisées ont encore des symptômes six mois après leur infection. Dans un hôpital de région parisienne, des patients atteints du coronavirus il y a plusieurs mois viennent en consultation car ils souffrent encore de fatigue, de douleurs musculaires et de difficultés respiratoires. Certains ont même dû être hospitalisés à nouveau. Plus un patient a une forme grave de la maladie, plus il est susceptible de souffrir de difficultés sur le long terme.

Les femmes plus sujettes au Covid long

Ainsi, les personnes qui ont été prises en charge en réanimation ont au moins trois symptômes de la maladie, six mois après l’infection. Des symptômes invalidants, puisqu’un tiers des personnes hospitalisées qui travaillaient avant l’infection n’ont pas repris six mois après. Les femmes seraient plus sujettes au Covid long, sans que les chercheurs n’aient pu établir de causes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.