Covid-19 : des chiens envoyés dans les Ehpad pour détecter le virus

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : des chiens envoyés dans les Ehpad pour détecter le virus
France 2
Article rédigé par
Etienne, H. Strobel, V. Steib - France 2
France Télévisions

Un Ehpad du Haut-Rhin accueille le tout premier chien de France spécialement entraîné à détecter le Covid-19.

Pokaa est la nouvelle mascotte des résidents d’un Ehpad haut-rhinois. Le Golden retriever de deux ans aime les caresses, mais il est surtout là pour travailler. Grâce à son odorat, il peut détecter la présence du Covid-19. Tout commence par un prélèvement de sueur sous le bras des résidents volontaires. C’est indolore, il n’y a que le chien qui travaille”, commente l’un d’eux. Puis, chaque compresse est déposée dans une boîte métallique qui sera reniflée par le chien.

“48 heures avant le test PCR”

Si le chien ne réagit pas, le prélèvement est négatif. S’il envoie un signal à son éducatrice, le résultat est tout autre. Il détecte en fait la protéine Spike, qui apparaît avant même les premiers symptômes. Les tests PCR réagissent au moment où la personne est positive. Pokaa, lui, peut détecter 48 heures avant que le test PCR devienne positif , rappelle Alain Legrand, directeur de l’association Handi'chiens


Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.