Covid-19 : déjà confinée, la Grèce décrète un couvre-feu nocturne

Toute la Grèce est à nouveau confinée depuis samedi et jusqu'au 30 novembre, seuls les magasins de produits "essentiels" restant ouverts, principalement les supermarchés et les pharmacies.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un boucher du marché de Thessalonique (Grèce), le 11 novembre 2020.  (KONSTANTINOS TSAKALIDIS / SOOC / AFP)

La Grèce, déjà confinée pour lutter contre la pandémie de Covid-19, a décrété mercredi 11 novembre un couvre-feu nocturne à partir de vendredi. Une décision prise après une hausse importante des infections quotidiennes qui "une pression" sur les services sanitaires.

Alors que la circulation est restée dense à Athènes, malgré un confinement imposé depuis samedi, le secrétaire d'Etat à la Protection civile Nikos Hardalias a annoncé un couvre-feu nocturne dans tout le pays à partir de vendredi "entre 21 heures locales (20 heures à Paris) et 5 heures locales (4 heures à Paris)". Seuls les "déplacements pour des raisons de travail et de santé" seront autorisés, a-t-il précisé.

Un SMS des autorités nécessaire pour se déplacer

Toute la Grèce est à nouveau confinée depuis samedi et jusqu'au 30 novembre, seuls les magasins de produits "essentiels" restant ouverts, principalement les supermarchés et les pharmacies.

Les Grecs ne peuvent circuler qu'avec un SMS ou une attestation écrite indiquant l'un des six motifs de déplacement autorisées (santé, alimentation, activité sportive ou animal domestique, accompagnement à l'école ou aide à personne vulnérable, services publics et banques, événement familial).

Mais le nombre des contaminations quotidiennes n'a cessé d'augmenter : mercredi les autorités ont enregistré une hausse de 2 752 personnes infectées, soit 63 321 au total.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.