Covid-19 : de nombreuses interventions déprogrammées à l'hôpital de La Rochelle

Publié Mis à jour
Variant Omicron : l’hôpital la Rochelle subit une vague de déprogrammation des interventions
FRANCE 3
Article rédigé par
F.Prabonnaud, P. Maire, N. Murviedro - France 3
France Télévisions

À l’hôpital de La Rochelle (Charente-Maritime), plus de 50 patients Covid sont pris en charge. Par manque de personnel, des interventions ont dû être déprogrammées.

Les vagues de déprogrammation sont aussi une autre conséquence du Covid-19. À l’hôpital de La Rochelle (Charente-Maritime), environ 30 % des opérations sont ainsi annulées. Sur les 11 blocs, deux seront fermés le 18 janvier. "On a beaucoup de patients qui sont positifs au Covid dans l’hôpital et du coup génèrent une absorption de personnel qui fait qu’on n'a pas assez de personnel pour faire tourner l’intégralité des blocs opératoires", indique le docteur Romain Gateau.

"Une épidémie invisible est en train de se dérouler"

L’hôpital doit donc se réorganiser, prioriser les malades à opérer et éviter les prises en charges tardives. C'est un véritable casse-tête pour le personnel soignant. Les poses de prothèses n’étant pas prioritaires, un chirurgien orthopédique est venu défendre le cas de ses patients afin que leur opération ait bien lieu. "Il faut espérer que la courbe s’inverse parce que sinon, ce sera de plus en plus compliqué (…) c’est une épidémie invisible qui est en train de se dérouler", déclare Pierre Thépot, directeur du groupe hospitalier littoral atlantique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.