Covid-19 : comment l'exécutif gère la crise

Face à la propagation du coronavirus, l'exécutif monte au front. Avant de s'envoler pour un sommet franco-italien à Naples, Emmanuel Macron s'est rendu à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, jeudi 27 février.

franceinfo

En pleine crise sanitaire, Emmanuel Macron s'est rendu à la Pitié Salpêtrière. C'est dans cet hôpital parisien que le premier patient français est décédé du coronavirus. Le président le martèle : la communauté scientifique guide ses décisions. Même si la crise de l'hôpital s'invite dans la discussion, le chef de l'État fait face.

Édouard Philippe également en première ligne

Le coronavirus obsède bien entendu tous les médecins présents jeudi 27 février à la Pitié Salpêtrière. "Le virus circule déjà entre nous", lâche un professionnel de la santé. La seconde tête de l'exécutif est également en première ligne. Édouard Philippe a de son côté convié l'opposition pour tuer dans l’œuf tout procès en dilettantisme. Des critiques subsistent, des incohérences sont pointées, mais l'union nationale semble prévaloir. L'exécutif prépare l'opinion à l'éventualité d'une épidémie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef de l\'Etat, Emmanuel Macron, rencontre le personnel soignant de l\'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, le 27 février 2020. 
Le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, rencontre le personnel soignant de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, le 27 février 2020.  (MARTIN BUREAU / POOL / AFP)