Covid-19 : Bruxelles avance le couvre-feu à 22 heures et ferme les magasins à 20 heures

"La situation est très grave", a expliqué le ministre président de la région bruxelloise, qui compte 1,2 million d'habitants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un restaurant fermé, le 19 octobre 2020 à Bruxelles (Belgique). (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Nouveau tour de vis en Belgique face au Covid-19. Les autorités bruxelloises ont décidé, samedi 24 octobre, d'avancer à 22 heures le couvre-feu imposé dans le pays et ont ordonné la fermeture des magasins à 20 heures, ainsi que l'interdiction des activités culturelles et sportives à partir de lundi. "La situation est très grave", a justifié Rudi Vervoort, ministre président de la région, lors d'une conférence de presse.

Ces décisions vont au-delà des celles adoptées vendredi pour l'ensemble du pays et suit les mesures annoncées par les autorités de la Wallonie, la région francophone du pays, très touchée par la pandémie. Bruxelles compte 1,2 million d'habitants et accueille les sièges des institutions européennes et de l'Otan. Les mesures décidées samedi s'appliqueront également au personnel des institutions internationales. "On ne s'en sortira pas si ce qu'on décide aujourd'hui ne recueille pas l'adhésion de la population", a insisté Rudi Vervoort. Les effets des mesures seront visibles dans 10 ou 15 jours, ont précisé les autorités.

Le pays divisé entre Flandres et Wallonie sur les mesures sanitaires

Le télétravail est rendu obligatoire, comme le port du masque. Les lieux culturels, tous les musées et les salles de sport devront fermer à partir de lundi. Les excursions scolaires et dans les lieux récréatifs seront interdites, les entraînements sportifs seront également interdits à partir de l'âge de 12 ans, les funérailles seront limitées à 15 personnes et les mariages aux conjoints leurs témoins.

Les autorités des cinq provinces de la Wallonie, la partie francophone du Royaume, ont décidé de durcir les mesures décidées au niveau fédéral et ont annoncé un "reconfinement partiel" avec l'avancement du couvre-feu à 22 heures, la fermeture des campus et la suspension des cours en présentiel. Les autorités de la Flandre, la partie néerlandophone du royaume, restent sur les mesures décidées au niveau fédéral et la Belgique sera donc divisée, à partir de lundi, dans la lutte contre la pandémie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.