Covid-19 : avec les enquêteurs du ministère de la Santé

Depuis le premier cas de Covid-19 détecté fin janvier, les autorités sanitaires se sont engagées dans une course contre la montre. Il faut retrouver le premier cas et remonter la chaîne de contamination. Une enquête minutieuse menée par des scientifiques. Leur travail se fait essentiellement par téléphone.

FRANCE 3

C'est une des cellules d'investigation où s'organise la traque du Covid-19. Une dizaine de scientifiques sont à la manœuvre. Leur mission est d'appeler toutes les personnes qui ont été en contact avec un malade. Dans quelles circonstances se sont-elles vues ? Ont-elles passé beaucoup de temps ensemble ? Un homme interrogé dit avoir été en réunion avec une femme atteinte du Covid-19. Suivant le type de contact, les cas sont classés en deux catégories : ceux à risque faible et ceux à risque modéré à élevé. Dans ce dernier cas, la personne est isolée avec des recommandations précises.

Un dispositif qui ne suffira pas si la contagion s'étend

L'homme au bout du fil, qui a été en formation avec une personne atteinte, devra aussi surveiller sa température et ses symptômes, et si nécessaire, contacter le 15. Depuis le premier cas détecté en France fin janvier, cette cellule a déjà passé une centaine d'appels. De l'aveu des autorités, si la contagion continue à s'étendre, ces enquêtes par téléphone ne suffiront plus. Il sera alors bien difficile de remonter la trace de toutes les personnes exposées au virus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Santé Olivier Véran lors d\'une conférence de presse sur le Coronavirus Covid-19 à Paris, le 18 février 2020. 
Le ministre de la Santé Olivier Véran lors d'une conférence de presse sur le Coronavirus Covid-19 à Paris, le 18 février 2020.  (LUDOVIC MARIN / AFP)