Covid-19 : au Chili, les patients de moins de 39 ans désormais plus nombreux que les personnes âgées en soins intensifs

La campagne de vaccination ainsi que l'apparition de nouveaux variants peuvent expliquer ces changements. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des ambulanciers à l'hôpital San Jose, à Santiago (Chili), le 5 avril 2021.  (MARTIN BERNETTI / AFP)

Un "changement radical" par rapport à la première vague de l'épidémie de Covid-19. Au Chili, les patients de moins de 39 ans admis en soins intensifs sont désormais plus nombreux que ceux de plus de 70 ans, ont indiqué les autorités sanitaires, jeudi 8 avril. 

"On constate une baisse régulière des patients admis âgés de plus de 70 ans, une stabilisation des patients entre 60 et 70 ans et une augmentation soutenue et préoccupante du groupe des moins de 59 ans", a déclaré jeudi le secrétaire d'Etat à la Santé, Alfredo Dougnac. 

La vaccination de masse, que le Chili a entamé le 3 février et qui a permis d'administrer au moins une dose de vaccin à 7,2 millions de personnes, ainsi que l'apparition de nouveaux variants expliqueraient ce changement. La vaccination a débuté par les personnes âgées et jeudi, 2 932 907 Chiliens de plus de 60 ans étaient vaccinés. L'objectif du gouvernement est de vacciner 15,2 millions de personnes (soit 80% de la population totale du pays, qui s'élève à 19 millions d'habitants) d'ici le 30 juin.

Nouveau record d'infections 

Cependant, la progression de la vaccination n'empêche pas une nouvelle hausse des infections, qui a conduit les autorités à imposer un confinement strict dans la quasi-totalité du pays et à fermer les frontières à partir de lundi. 

Un nouveau record journalier de nouvelles infections (8 195) et de patients admis en soins intensifs (3 044) a été franchi jeudi. Le Chili a recensé un peu plus d'un million de cas positifs et près de 24 000 décès depuis le début de la pandémie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.