Covid-19 : après 20 mois de restrictions, les Etats-Unis laisseront entrer "début novembre" tous les voyageurs internationaux entièrement vaccinés

Le "travel ban" était entré en vigueur en mars 2020, pour lutter contre la pandémie de Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une passagère arrive à l'aéroport international de Miami, en Floride (Etats-Unis), le 29 mai 2021. (EVA MARIE UZCATEGUI / AFP)

La fin de restrictions mises en place il y a plus d'un an et demi. La Maison Blanche a annoncé, lundi 20 septembre, que les Etats-Unis laisseront entrer "début novembre" tous les voyageurs internationaux entièrement vaccinés contre le Covid-19. Les voyageurs en provenance de l'étranger devront par ailleurs se faire tester et porter un masque, tandis qu'un système de suivi des contacts sera mis en place, a indiqué le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, Jeff Zients. 

Le "travel ban" sera donc levé vingt mois après son entrée en vigueur, en mars 2020, pour lutter contre la pandémie. Les frontières américaines sont fermées à des millions de voyageurs internationaux, qu'ils soient testés ou vaccinés, une situation qui a entraîné des situations personnelles et familiales douloureuses. Ces restrictions ont d'abord visé les voyageurs en provenance notamment de l'Union européenne, du Royaume-Uni, ou de Chine, puis plus tard de l'Inde ou du Brésil.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.