Covid-19 : 73 experts appellent à utiliser la vitamine D pour prévenir l’infection

Plus tôt, des études avaient avancé que la vitamine D pourrait réduire la probabilité de contracter des formes graves du Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une ampoule de vitamine D. (GARO / PHANIE / AFP)

"Bien qu’elle ne doive pas être considérée comme une arme du même niveau que la vaccination ou les gestes barrières, la supplémentation en vitamine D pourrait être un adjuvant utile pour contribuer à prévenir l’infection." C'est ce que défendent 73 experts francophones et six sociétés savantes parmi lesquels "des professeurs d'université de différentes spécialités médicales" ainsi que les Sociétés françaises d'endocrinologie, de pédiatrie et de gériatrie et gérontologie dans un article publié lundi 18 janvier et relayé par France Inter. Plus tôt, des études avaient avancé que la vitamine D pourrait réduire la probabilité de contracter des formes graves du Covid-19.

Des "essais cliniques" en cours

Réunis autour de Cédric Annweiler, chef du service de gériatrie au CHU d’Angers, et du professeur Jean-Claude Souberbielle, de l’hôpital Necker-Enfants malades à Paris, ils appellent à promouvoir la "supplémentation en vitamine D avant toute infection" mais également "en cas de Covid-19", écrivent-ils dans la Revue du praticien, où ils dressent un bilan des données scientifiques disponibles sur le sujet. Des "essais cliniques de grande envergure" sont par ailleurs en cours, dont l'un coordonné par le CHU d'Angers, qui teste "l'effet d'une très forte dose de vitamine D (...) sur le risque de décès par Covid-19 chez les personnes âgées fragiles qui ont contracté l'infection""Respectant [les] schémas de prescription habituels, [cela] ne présente aucun risque particulier", assurent les experts.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.