Coronavirus : une famille entière touchée par la maladie

Le nombre de patients en réanimation continue d'augmenter en France, samedi 31 octobre. Cependant, pas besoin d'être à risques pour se retrouver à l'hôpital avec une forme grave du coronavirus : la famille Navellier en a fait l'expérience en avril dernier.

france 2

Chez la famille Navellier, le coronavirus n'a épargné personne. La première à tomber malade, c'était la mère, Valérie, au mois d'avril. Après le diagnostic, l'infirmière a été hospitalisée. Si elle est rapidement rentrée chez elle, il lui a été impossible de s'isoler : ses deux enfants sont tombés malades, eux aussi. Leur état s'est aggravé, à tel point qu'ils ont passé cinq jours à l'hôpital. Le père a été touché en même temps qu'eux ; lui, n'a ressenti que des symptômes modérés et a vite repris son travail d'infirmier.

"J'ai l'impression d'avoir pris dix ans physiquement"

À la fin du mois d'octobre encore, le moindre geste du quotidien devient vite épuisant pour Valérie : les symptômes persistent. "J'ai l'impression d'avoir pris dix ans physiquement", regrette-t-elle. À 39 ans, la mère de famille ne peut plus travailler ; elle ne quitte presque plus sa maison. En parallèle, elle enchaine toujours les examens et les rendez-vous médicaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un centre de dépistage dans un hôpital de Bratislava, en Slovaquie, le 8 avril 2020.
Un centre de dépistage dans un hôpital de Bratislava, en Slovaquie, le 8 avril 2020. (JOE KLAMAR / AFP)