Coronavirus : une campagne de vaccination et des questions

Tout s’accélère, les Etats-Unis promettent maintenant à la mi-décembre la vaccination, en France, ce sera dès janvier. Tout cela nécessite une impressionnante organisation logistique. Explications.

FRANCE 2

Pourra-t-on se faire vacciner dès janvier ? Pour préparer le terrain, le gouvernement a créé la "task force vaccin", avec à sa tête le haut fonctionnaire Louis-Charles Viossat. C’est un groupe de travail interministériel chargé de l’organisation de la campagne vaccinale et de la logistique. Il s’agit là d’un défi sanitaire de grande ampleur : les vaccins vont arriver au compte-goutte et il faudra être prêt.

Le calendrier s’accélère

Les dates se précisent : mi-décembre devrait enclencher l'autorisation de la commercialisation des deux vaccins les plus avancés. Puis, la livraison de 70 millions de doses à partager entre l'Union européenne et les États-Unis. Résultat, on pourra vacciner en France, début 2021. Mais il reste des inconnus : qui vacciner en premier ? Priorité aux trois millions de soignants et aux 30 millions de personnes à risques. Et qui pourra vacciner ? Les médecins traitants veulent en être.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des techniciens de laboratoire manipulent des flacons du candidat vaccin de l\'université d\'Oxford et d\'AstraZeneca, à Anagni, en Italie, le 11 septembre 2020. 
Des techniciens de laboratoire manipulent des flacons du candidat vaccin de l'université d'Oxford et d'AstraZeneca, à Anagni, en Italie, le 11 septembre 2020.  (VINCENZO PINTO / AFP)