Coronavirus : un protocole à perfectionner dans les lycées

Dans un lycée de Troyes, dans l’Aube, les lycéens alternent entre cours à distance et dans l’établissement. Un nouveau dispositif qui rencontre parfois certains couacs.

FRANCE 2

La crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus pousse les lycées de France à s’adapter afin d’assurer les cours. Dans un lycée de Troyes, dans l’Aube, c’est l’alternance qui est prônée. La semaine du 9 novembre, ce sont les élèves de seconde qui ont cours sur place. Le reste suivra des cours à distance, une pratique qui n’est pas encore parfaitement au point.

Des problèmes techniques à la maison

Actuellement en classe de première, Jonathan Barbier fait ce qu’il peut pour parvenir à suivre son cours à distance. Malheureusement, les liens ne sont pas toujours fonctionnels et c’est un véritable casse-tête auquel il fait face. Après près de 30 minutes de tentatives et un changement d’ordinateur, il parvient à se connecter. Pour les élèves ne disposant pas d’un accès internet à leur domicile, un aménagement particulier sera disponible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe de lycée à Rennes.
Une classe de lycée à Rennes. (DAMIEN MEYER / AFP)