Coronavirus : un motif d'espoir en Italie ?

L'épidémie a fait au moins 1 441 victimes en Italie, mais samedi 14 mars des motifs d'espoirs existaient.

France 3

Depuis bientôt un mois, l'Italie est durement frappée par le Covid-19. Au soir du samedi 14 mars, les autorités transalpines ont recensé 1 441 victimes et près de 20 000 malades. "Mais j'ai envie samedi soir de vous donner deux motifs d'espoir : d'abord, dans la zone de Codogno, vous savez cette zone de 50 000 habitants qui est fermée depuis quinze jours, ça fait 48 heures qu'il n'y a pas de nouveaux cas", explique depuis Rome le journaliste Alban Mikoczy.

Moins de monde qui arrive dans les hôpitaux

"La conséquence, et c'est la deuxième bonne nouvelle, c'est qu'il y a moins de monde qui afflue dans les hôpitaux de Lombardie. Il y a un peu plus de temps pour les médecins pour s'occuper des cas qui sont d'extrême urgence, il y en a 750 actuellement. Et les médecins, avec cet afflux moins important, trouvent de meilleures conditions pour s'occuper des malades", poursuit le journaliste

Le JT
Les autres sujets du JT
Le marché de la Piazza delle Erbe, à Padoue, en Italie, le 12 mars 2020. 
Le marché de la Piazza delle Erbe, à Padoue, en Italie, le 12 mars 2020.  (ROBERTO SILVINO / NURPHOTO / AFP)