L'invité éco, France info

Coronavirus : "Un grand plan Marshall pour le tourisme" d'un montant de 1,35 milliards d'euros est en préparation, selon le directeur adjoint de la Caisse des dépôts

Olivier Sichel a indiqué que ce plan d'investissement pour ce secteur fortement touché économiquement par l'épidémie de coronavirus "est un programme de fonds propre, ce ne sont pas des prêts".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Olivier Sichel lors de la presentation des resultats annuels 2017 de la Caisse des dépots, le 12 avril 2018.
Olivier Sichel lors de la presentation des resultats annuels 2017 de la Caisse des dépots, le 12 avril 2018. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

La Caisse des dépôts et consignations (CDC) prépare "un grand plan Marshall pour le tourisme", a annoncé Olivier Sichel, directeur général adjoint de la CDC et de la Banque des territoires, invité éco de franceinfo lundi 11 mai. Ce plan d’investissement d’un montant de 1,35 milliard euros "va être validé par l’État et arbitré par le Comité international du tourisme cette semaine" a t-il précisé. 

Le secteur du tourisme est fortement touché par les mesures de confinement mises en place pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. "C’est un programme de fonds propre, ce ne sont pas des prêts, a expliqué Olivier Sichel. Parce que le prêt, à un moment, il faut le rembourser. C'est véritablement de l'investissement. Il va être mis en œuvre par Bpifrance, notre filiale qui s'occupe des entreprises".

Le tourisme représente 9% du PIB français

Selon lui, le plan d'investissement vise à soutenir tous les acteurs du tourisme, du parc d’attraction à "l’association qui fait de l’accrobranche". Le secteur, durement touché par les conséquences de la crise sanitaire, bénéficie déjà d’un plan de prêts garantis par l’État d’un montant de 4 milliards d’euros. "Le tourisme, c’est deux millions d'emplois directs et indirects et 9% de notre produit intérieur brut", a justifié Olivier Sichel.
 
"Je crois qu'il faut qu'on ait un nouveau tourisme en sortie de crise. Un tourisme qui soit plus durable, plus participatif et plus digital", a expliqué le directeur général adjoint de la CDC et de la Banque des territoires. Il assure que "la qualité environnementale des projets" sera un des critères clés pour bénéficier de ce plan.

Olivier Sichel lors de la presentation des resultats annuels 2017 de la Caisse des dépots, le 12 avril 2018.
Olivier Sichel lors de la presentation des resultats annuels 2017 de la Caisse des dépots, le 12 avril 2018. (VINCENT ISORE / MAXPPP)