Coronavirus : un bar-discothèque à l'origine du foyer de contamination de Quiberon ?

Si on est encore très loin d'une deuxième vague de Covid-19 en France, l'augmentation du nombre de cas interpelle. De très nombreux foyers de contamination apparaissent, notamment à Quiberon (Morbihan). Un bar est dans le viseur des autorités.

Il a fait le déplacement en personne. Le préfet du Morbihan procède lui-même à la fermeture administrative d'un bar-discothèque de Quiberon. L'établissement n'avait pas l'autorisation d'ouvrir et il pourrait être le point de départ du foyer de contamination au Covid-19. "L'Agence régionale de santé et la CPM ont mené l’enquête et ont conclu que la contamination s'est faite dans cette boîte de nuit", affirme Patrice Faure, le préfet du département.

"On était en contact avec plein de monde"

Un saisonnier de 19 ans fait partie des participants à ces soirées. Il développe les symptômes du virus samedi 18 juillet avant d’être testé positif. Plusieurs de ses amis tombent malade dont un jeune homme qui reconnaît une conduite imprudente. "On était sur la plage, on était un groupe de 30 à 40 personnes, on était ensemble, on était en contact avec plein de monde", explique Geoffrey Maron, un saisonnier. En tout, 13 cas se sont révélés positifs dans l'entourage privé du saisonnier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les autorités et le milieu de la nuit parisienne tirent la sonnette d\'alarme face à l\'usage croissant chez les jeunes fêtards d\'une drogue de synthèse, la GBL.
Les autorités et le milieu de la nuit parisienne tirent la sonnette d'alarme face à l'usage croissant chez les jeunes fêtards d'une drogue de synthèse, la GBL. (VOISIN / PHANIE / AFP)