Coronavirus : non, les clubs et fédérations sportifs ne peuvent pas exiger un nouveau certificat médical systématique, rappelle l'Ordre des médecins

Les médecins généralistes voient défiler des patients qui leur demandent, pour septembre, un certificat médical d'aptitude au sport. Or cet examen, non remboursé, est valable trois ans.

Un formulaire de certificat médical (photo d\'illustration).
Un formulaire de certificat médical (photo d'illustration). (RICHARD VILLALON / MAXPPP)

Les clubs sportifs et fédérations ont-ils raison de demander, dans le contexte du coronavirus, un nouveau certificat médical d'aptitude au sport à leurs adhérents pour la rentrée ? "Non, ce n’est pas toujours nécessaire", s’agace l’Ordre des médecins, rappelant qu'il existe en la matière, une règle plus souple et que les cabinets médicaux sont déjà surchargés en raison de l'épidémie de Covid-19.

Un certificat à renouveler seulement tous les trois ans

L'Ordre a été saisi par des médecins généralistes. Ils voient défiler des patients qui leur demandent, pour septembre, un certificat médical d'aptitude au sport réclamé par leur club ou leur fédération sportive. Une demande pas forcément nécessaire. D'où la mise au point du docteur François Simon, de l'Ordre des médecins. "La règle, c'est que le code du sport prévoit que la présentation d'un certificat médical est obligatoire tous les trois ans."

Le sportif qui a passé cette visite médicale l'année dernière a un certificat qui est encore valide pour deux ans.Docteur François Simon, Ordre des médecinsà franceinfo

"Ce n'est pas un acte remboursé par l'Assurance maladie donc ce sont des frais supplémentaires dont se passeraient bien des familles ou les sportifs, ajoute le docteur Simon. Et c'est une activité qui va occuper les cabinets médicaux à un moment où ils sont déjà surchargés. Il y a encore une circulation du virus, il y a des retards dans les prises en charge du fait des difficultés qu'il y a eu d'accès au moment de la crise du Covid. Et nous, nous pensons, les médecins pensent, que c'est une demande inutile."

L'Ordre des médecins a directement contacté les fédérations sportives et espère que les adhérents eux mêmes sauront aussi rappeler ces règles dans leurs différents clubs. 

La mise au point de l'Ordre des médecins : Ecoutez le reportage de Solenne Le Hen
--'--
--'--