Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : l’inquiétude des autorités chinoises

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Coronavirus : l’inquiétude des autorités chinoises
France Info
Article rédigé par
France Télévisions

Le président chinois a prévenu que l’épidémie s’accélère. Les agences de voyage chinoises ne pourront plus vendre de réservation d’hôtel, ni de séjour.

La Chine fait face à une situation grave. La Chine est en alerte maximale. Plus de 1 300 cas de coronavirus recensés samedi 25 janvier, contre 830 la veille. Le président chinois ne cache pas la gravité de la situation. Xi Jinping a indiqué qu'il y avait urgence face au coronavirus. À Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, depuis minuit (heure locale), aucune voiture ne circule. Mais d’autres villes sont désormais confinées soit la quasi-totalité de la province (56 millions d’habitants).

L’armée en renfort

Pour éviter la propagation du virus, les autorités ont renforcé les mesures de sécurité dans tout le pays. Face à la demande de soins, Pékin a envoyé l'armée en renfort. Au total, 450 médecins militaires et infirmières ont été déployés. La construction d’un hôpital d’urgence pouvant accueillir 1 000 patients a déjà été lancé. Alors que le pays célèbre le Nouvel An chinois, plusieurs villes dont Pékin ont annulé les festivités par précaution.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.