Coronavirus : les transports en commun vont être perturbés

Toutes les entreprises doivent s'organiser, puisque dès lundi 16 mars, les enfants n'auront plus école pendant au moins deux semaines. Cela aura des conséquences sur les transports publics.

France 3

Ils sont chaque jour des millions à emprunter les transports franciliens. Et la plupart d'entre eux ont déjà anticipé les perturbations à venir, liées à l'épidémie de Covid-19. Pas question de renoncer à se déplacer, le maître mot et l'adaptation. "Il va falloir se lever plus tôt et rentrer plus tard. On n'a pas vraiment le choix", explique une usagère. La direction de la SNCF a prévenu : à partir de lundi 16 mars, 80% de la circulation des trains du quotidien et des trains longue distance seront assurés.

80% du trafic assuré

20% du trafic en moins correspond aux 20% du personnel qui seront absents, soit pour garder leurs enfants, soit pour raisons médicales. Mais la direction fait le pari que les voyageurs seront beaucoup moins nombreux, et qu'il y aura donc suffisamment de trains. Même diagnostic à l'échelle de Île-de-France, où la RATP finalise le recensement du personnel absent. La RATP comme la SNCF dévoileront dimanche 15 mars leurs prévisions exactes de trafic pour lundi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un quai de la gare Saint-Lazare à Paris le 14 janvier 2020.
Un quai de la gare Saint-Lazare à Paris le 14 janvier 2020. (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS / AFP)