Coronavirus : les services de réanimation de nouveau en saturation

Le coronavirus a fait 163 nouvelles victimes en France ces dernières 24 heures. Les services de réanimation reviennent en première ligne face à l'épidémie.

France 3

À l'hôpital d'Aubagne (Bouches-du-Rhône), les huit lits disponibles en réanimation sont tous occupés. "On est en saturation. On a dû faire des transferts de patients vers d'autres services de réanimation parce qu'on était complets et qu'on ne pouvait plus les prendre en charge", se désole Nicolas Heisel, anésthésiste-réanimateur. La plupart des malades atteints du coronavirus sont âgés d'une soixantaine d'années.

Pas assez de personnel soignant

Cette situation génère du stress chez les soignants, qui ne peuvent pas souffler. Ils sont à nouveau en première ligne et se disent fatigués. "On ne sait pas trop où on va. On espère que cela va s'arrêter. Mais, malheureusement, personne ne peut nous dire", témoigne une aide-soignante de l'hôpital d'Aubagne. Dans ce service, un ou deux lits peuvent être ajoutés, mais il manque de personnel. Dès la fin du mois d'août, une campagne de recrutement a été lancée. Quatre infirmiers seulement ont répondu à l'appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des infirmières équipées de masques FFP2 travaillent dans un service de soins intensifs dédié aux patients Covid-19, le 29 mars 2020, à Grasse (Alpes-Maritimes).
Des infirmières équipées de masques FFP2 travaillent dans un service de soins intensifs dédié aux patients Covid-19, le 29 mars 2020, à Grasse (Alpes-Maritimes). (FREDERIC DIDES / HANS LUCAS / AFP)