Coronavirus : les lycées testent en masse leurs élèves

Dans un lycée à Marly-Le-Roi dans les Yvelines, les lycéens font la queue pour se faire tester contre le coronavirus. Ils craignent d’être contaminés, notamment avec l’arrivée du variant anglais qui toucherait davantage les jeunes.

France 2

La file d’attente est impressionnante au lycée de Broglie à Marly-Le-Roi dans les Yvelines. Ils sont 225 élèves à s’être inscrits jeudi 14 janvier pour se faire dépister contre le coronavirus. L’organisation est millimétrée : toutes les 30 minutes, 17 élèves sont testés. Dépister les jeunes, une mesure "fondamentale" aux yeux de Cyril Hostater, proviseur de l’établissement. Avec l’arrivée du variant du virus en France, il est possible que cela infecte davantage les plus jeunes.

Des résultats rassurants

Les étudiants attendent leur tour. Certains angoissent un peu, c’est le premier dépistage qu’ils effectuent dans leur vie. En attendant d’être testés, les élèves peuvent assister à des cours qui les sensibilisent aux gestes barrières à respecter. Après une matinée de tests, les résultats tombent enfin. Tous les élèves sont négatifs et aucun n’a été placé à l’isolement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe de lycée près de Rennes, en septembre 2020. Photo d\'illustration.
Une classe de lycée près de Rennes, en septembre 2020. Photo d'illustration. (DAMIEN MEYER / AFP)