Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les hôpitaux sur le pont

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : les hôpitaux sur le pont
france 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a estimé lundi 16 mars que la situation en France est « très inquiétante » et qu’elle « se dégrade très vite ».

Au CHU de Lille, on se prépare comme on peut à la bataille. Dès l’entrée des urgences, tout est pensé pour accueillir au mieux les patients qui souffrent de gêne respiratoire et de fièvre. Une aile leur est même réservé. " On a des boxes de consultations (…) et si on pense que les gens vont être hospitalisés, à ce moment-là, on va dans un secteur un peu plus calme ", raconte Delphine Garrigue-Huet, anesthésiste-réanimatrice au CHU de Lille.

« La priorité, c’est vraiment de nous protéger »

Des soignants sur la brèche pour prendre en charge les cas les plus graves, qui commencent à arriver. « La priorité, c’est vraiment de nous protéger. On s’habille avant de rentrer en chambre, on va faire les soins et on se déshabille à l’intérieur de la chambre », explique une membre du personnel hospitalier. Quant aux opérations qui ne sont pas essentielles, elles sont tout bonnement reportées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.