Coronavirus : les chocolatiers dans la tourmente

À quelques jours de Pâques, les chocolatiers sont à la peine. Ils devraient être en pleine production, mais ce n’est pas du tout le cas avec le confinement…

France 2

Le silence est inhabituel dans le laboratoire des artisans chocolatiers, à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Le confinement perturbe les préparatifs de Pâques, moment clé pour les artisans chocolatiers. Normalement, le laboratoire produit plusieurs milliers de pièces en chocolat, qui sont ensuite stockées dans les chambres froides. Le problème est que les employés sont en chômage partiel, et que les produits n’ont pas été terminés.

Des pertes considérables

Pourtant, Pâques est une période cruciale pour le chocolatier, et constitue 25 à 30% de son chiffre d’affaires annuel. Avec tout ce stock, les pertes pourraient être lourdes. Il est installé depuis 1946 dans la ville, mais le magasin est actuellement vide. En dix jours, plus de 2 500 chocolats sont normalement vendus. Les chocolatiers espèrent un sursaut de clients. Car ne l’oublions pas, acheter du chocolat - en respectant les gestes barrières - est bon pour le moral.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme goûte du chocolat au Salon du chocolat le 9 mars 2012, à Lille.
Une femme goûte du chocolat au Salon du chocolat le 9 mars 2012, à Lille. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)