Coronavirus : le message d'alerte des médecins

Avec 490 cas positifs au sein des hôpitaux de Paris et 238 au CHU de Strasbourg, le personnel soignant en France est en première ligne face au Covid-19. Ils appellent au respect des mesures sanitaires.

France 3

À Compiègne (Oise), les sirènes et cloches de la ville retentissaient en l’honneur de Jean-Jacques Razafindranazy, 67 ans, médecin urgentiste et mort samedi 21 mars du Covid-19. Il était à la retraite et était venu soutenir le personnel hospitalier. Un décès qui survient alors qu’un autre médecin hospitalier, un gynécologue exerçant dans une clinique de Mulhouse (Haut-Rhin), a péri le lendemain des suites du Covid-19.

"Nous pouvons encore éviter des milliers de décès"

Via une lettre adressée à Emmanuel Macron, des chercheurs, des chefs de cliniques et des internes ont poussé un cri d’alerte pour respecter les consignes strictes du confinement à domicile. "Nous pouvons encore éviter des milliers de décès", peut-on lire dans le document. "Malgré cet engagement sans faille de l’ensemble de nos équipes soignantes, nos capacités de soins arrivent à saturation. Dès à présent, des conditions de soins extrêmement difficiles et éprouvantes s’imposent aux professionnels".

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux personnels soignants à la clinique de Bordeaux. 
Deux personnels soignants à la clinique de Bordeaux.  (FABIEN COTTEREAU / MAXPPP)