Coronavirus : le long chemin des rescapés pour retrouver une vie normale

La rééducation des malades gravement atteints par le coronavirus Covid-19 peut prendre des semaines. Ils doivent réapprendre les gestes du quotidien.

FRANCE 3

À Courbevoie, dans les Hauts-de-Seine, un patient âgé de 77 ans est encore trop faible pour rentrer chez lui. Il sort tout juste de réanimation. Il a quitté un hôpital public parisien pour rejoindre une clinique gériatrique privée, qui va s’occuper de sa rééducation. “Je ne suis passé pas très loin de la mort”, raconte Michel Kamenerer, atteint du Covid-19. Comme lui, les autres malades sont marqués dans leur esprit et dans leur corps.

Réapprendre à respirer, à déglutir

Après avoir perdu parfois 20% de leur masse musculaire, marcher devient une épreuve. Mais pas seulement. “Tous les patients qui ont été atteints ont des séquelles respiratoires”, décrit Philémon Eydoux, kinésithérapeute. Alors, un travail de rééducation s’impose, afin d’éviter des douleurs à la respiration. Dans une autre chambre, une orthophoniste réapprend à un patient un geste habituellement naturel : la déglutition. Le parcours des malades s’annonce long. Il dure plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
La rééducation des malades gravement atteints par le Covid-19 peut prendre des semaines. Ils doivent réapprendre les gestes du quotidien.
La rééducation des malades gravement atteints par le Covid-19 peut prendre des semaines. Ils doivent réapprendre les gestes du quotidien. (FRANCE 3)