Coronavirus : le début d’une deuxième vague épidémique en Chine ?

Depuis plusieurs jours, dans la capitale chinoise Pékin, de nouveaux cas de contamination au Covid-19 ont été annoncés alors qu’il n’y en avait plus eu depuis 56 jours.

France 2

Depuis la découverte d’un nouveau foyer épidémique de Covid-19, Pékin (Chine) est à nouveau sur le pied de guerre. Depuis dimanche 14 juin, les autorités testent tous azimuts. Après deux mois sans un nouveau cas officiellement détecté, les pékinois recommençaient à vivre normalement. Les restrictions sont de retour. "C’est à nouveau difficile d’accéder aux résidences. Les mesures s’étaient assouplies, je pouvais livrer mes paquets sans contrôle. Mais maintenant, j’ai besoin d’un laisser-passer pour rentrer", explique un livreur.

Des cas liés à un marché

Beaucoup de Pékinois pensent que la contagion sera vite enrayée car prise en compte rapidement par les autorités. "Les gens ne sont pas en panique mais il faut rester vigilant", indique Lena Xu, une éditrice interrogée dans le métro. "Les autorités ont les choses en main. Les bonnes ont été prises dès que le foyer a été découvert", pense Meng Yu, un informaticien. Le nouveau foyer se trouve au marché de gros, le plus gros de la capitale. Il est fermé depuis samedi 13 juin depuis que des employés et des personnes le fréquentant sont tombés malades. Le premier nouveau cas a été détecté le 30 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des passants portent un masque à Pékin, le 8 juin 2020. 
Des passants portent un masque à Pékin, le 8 juin 2020.  (KOKI KATAOKA / YOMIURI / AFP)