Coronavirus : l’aéroport d’Orly devenu une base sanitaire

150 patients devraient avoir été transférés des services de réanimation d’Île-de-France vers d’autres territoires d’ici la fin du week-end. L’aéroport d’Orly s’est transformé en quelques jours en plateforme sanitaire.

France 2

Ce qui frappe tout d’abord, c’est le silence. Partout sur la piste de l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne), des avions cloués au sol. Fermé mardi 31 mars aux voyageurs, l’aéroport d’Orly s’est depuis transformé en plateforme médicale. Un lieu entièrement réservé aux évacuations sanitaires des malades d’Île-de-France.

Un hôpital militaire construit en quelques heures

Hélicoptères militaires, avions civils médicalisés… Les patients atteints du Covid-19 sont transférés vers d’autres régions dans des hôpitaux moins surchargés. Face au terminal désert, un hôpital de campagne monté en quelques heures pour accueillir, si besoin, les patients en transit. "Ici, il y a huit posts, donc huit brancards pour prendre en charge des patients graves, lourds, intubés, ventilés", explique le docteur Chadi Christian Jbeili, coordonnateur du service médical d’urgence d’Orly.

Des soignants sur le tarmac de l\'aéroport d\'Orly (Val-de-Marne), le 2 avril 2020.
Des soignants sur le tarmac de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le 2 avril 2020. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)