Coronavirus : la crainte des personnes obèses face au virus

Face à la crise sanitaire du Covid-19, beaucoup d'interrogations restent en suspens, notamment celle des profils à risque. Les personnes souffrant d'obésité pourraient en être.

France 3

Pour Anne-Sophie Joly, présidente du collectif national des associations d'obèses, son balcon est désormais le seul moyen de prendre l'air. "Quand il fait bon, je m'installe, je prends mon café, je travaille beaucoup, je passe mes coups de téléphone..." Convaincue que son obésité la rend plus vulnérable face au Covid-19, elle s'impose un confinement total, sans aucune sortie depuis des semaines.

"Le virus ne nous fera aucun cadeau"

"De toute façon, l'obésité, avec ses 18 pathologies associées, c'est une véritable maladie. Le virus ne nous fera aucun cadeau", affirme la présidente d'association. À chaque retour au domicile, son compagnon a adopté de nouvelles règles d'hygiène. Se déchausser dès qu'il rentre ou se laver les mains méthodiquement. "Je ne le faisais pas systématiquement avant, mais c'est désormais le cas, à chaque sortie", indique-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Face à la crise sanitaire du Covid-19, beaucoup d\'interrogations restent en suspens, notamment celle des profils à risque. Les personnes souffrant d\'obésité pourraient en être.
Face à la crise sanitaire du Covid-19, beaucoup d'interrogations restent en suspens, notamment celle des profils à risque. Les personnes souffrant d'obésité pourraient en être. (France 2)